Dimanche de la Parole

La Sainte Écriture, Bibliothèque apostolique vaticane.   (BAV, Vat.lat.39, f.67v)

 

La Congrégation pour le Culte divin rappelle l’importance de la Sainte Écriture

Dans une note parue samedi 19 décembre, la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des Sacrements énonce dix points pour mieux mettre en valeur la Parole de Dieu lors des célébrations, explorant sa relation avec la liturgie.

Le Dimanche de la Parole de Dieu, institué par le Pape François en 2019 le troisième dimanche du temps ordinaire de chaque année, est une bonne occasion de relire certains documents ecclésiaux – surtout les Prænotanda de l’Ordo Lectionum Missæ (synthèse de principes théologiques, célébratifs et pastoraux concernant la Parole de Dieu proclamée dans la messe, mais valable aussi dans toute célébration liturgique).

C’est le constat établi par le cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des Sacrements dans cette note rédigée le 17 décembre, dévoilée le 19. En effet, l’écoute de l’Évangile, point culminant de la liturgie de la Parole, se caractérise «par une vénération particulière», exprimée non seulement par des gestes et des acclamations, mais par le Livre des Évangiles lui-même.

 

Accroître les psaumes

L’une des possibilités rituelles appropriées pour ce dimanche particulier, selon le cardinal guinéen, pourrait donc être la procession d’entrée avec l’Évangéliaire ou, à défaut de la procession, sa mise en place sur l’autel.

«L’ordonnancement des lectures bibliques établi par l’Église dans le Lectionnaire ouvre à la connaissance de toute la Parole de Dieu. Il est donc nécessaire de respecter les lectures indiquées, sans les remplacer ni les supprimer, et en utilisant des versions de la Bible approuvées pour l’usage liturgique», poursuit le préfet de la Congrégation, rappelant combien la proclamation des textes du Lectionnaire constitue «un lien d’unité» entre tous les fidèles qui les écoutent. «La compréhension de la structure et de l’objectif de la liturgie de la Parole aide l’assemblée des fidèles à accueillir venant de Dieu la parole qui sauve.» 

Le chant du psaume responsorial, réponse de l’Église en prière, est recommandé par la Congrégation du culte divin, qui demande à ce que le service du psalmiste dans chaque communauté soit accru.

 

Se préparer intérieurement avant de proclamer

Dans l’homélie ensuite, les évêques, prêtres et diacres doivent «ressentir l’engagement à accomplir ce ministère avec un dévouement particulier, en profitant des moyens proposés par l’Église». Le silence est là d’une importance particulière: «en encourageant la méditation, il permet à la Parole de Dieu d’être reçue intérieurement par ceux qui l’écoutent», relève le cardinal Sarah.

Ce ministère de la Parole de Dieu nécessite par ailleurs «une préparation intérieure et extérieure spécifique», «la familiarité avec le texte à proclamer et la pratique nécessaire pour le proclamer, en évitant toute improvisation».

 

Prendre soin de l’ambon et des livres

Le Saint-Siège s’attache aussi à souligner l’importance de prendre soin de l’ambon d’où la Parole de Dieu est proclamée; «Ce n’est pas un meuble fonctionnel, mais plutôt le lieu conforme à la dignité de la Parole de Dieu, en correspondance avec l’autel: en fait, nous parlons de la table de la Parole de Dieu et du Corps du Christ, en référence à la fois à l’ambon et surtout à l’autel. L’ambon est réservé aux lectures, au chant du psaume responsorial et de l’annonce de Pâques; l’homélie et les intentions de la prière universelle peuvent y être prononcées, alors qu’il est moins approprié d’y accéder pour les commentaires, les avis, la direction du chant», précise la note de la Congrégation également signé par son secrétaire, Mgr Arthur Roche.

Les livres contenant les passages de la sainte Écriture doivent aussi être confectionnés avec le plus grand soin et d’en faire bon usage. «Il est inadéquat d’utiliser des dépliants, des photocopies, des feuillets à l’usage des fidèles pour remplacer les livres liturgiques.»

 

Des réunions de formation

Dans les jours qui précèdent ou qui suivent le Dimanche de la Parole de Dieu, il convient aussi de promouvoir des réunions de formation pour souligner la valeur de la sainte Écriture dans les célébrations liturgiques, recommande la Congrégation; «Ce peut être l’occasion d’apprendre davantage sur la manière dont l’Église en prière lit les saintes Écritures, avec une lecture continue, semi-continue et typologique; quels sont les critères de distribution liturgique des différents livres bibliques au cours de l’année et dans les divers temps, de même que la structure des cycles du dimanche et de la semaine pour les lectures de la messe.»

Enfin, ultime point souligné par le cardinal Sarah, le Dimanche de la Parole de Dieu est «une occasion propice» pour approfondir «le lien entre la sainte Écriture et la liturgie des heures, la prière des Psaumes et Cantiques de l’Office, les lectures bibliques, en encourageant la célébration communautaire des Laudes et des Vêpres».

 

Dans les pas de saint Jérôme

Et le préfet de la Congrégation de donner en exemple, saint Jérôme, qui avait un grand amour pour la Parole de Dieu. Comme le rappelait récemment le Pape François dans sa Lettre apostolique Scripturae sacrae affectus du 30 septembre 2020, il était un «infatigable chercheur, exégète, profond connaisseur et vulgarisateur passionné de la sainte Écriture». «C’est dans la sainte Écriture que, en se mettant à l’écoute, Jérôme se trouve lui-même, trouve le visage de Dieu et celui des frères, et qu’il affine sa prédilection pour la vie communautaire».

Cette note entend donc contribuer à réveiller, à la lumière du Dimanche de la Parole de Dieu, la prise de conscience de l’importance de la sainte Écriture pour la vie de croyants, à partir de sa résonance dans la liturgie «qui nous place dans un dialogue vivant et permanent avec Dieu». Car il apparaît essentiel que «la Parole de Dieu écoutée et célébrée, surtout dans l’Eucharistie, alimente et fortifie intérieurement les chrétiens et les rend capables d’un authentique témoignage évangélique dans la vie quotidienne».

Copyright © 2017-2021 Dicasterium pro Communicatione – Tous droits réservés.

  • Ajouter à mon agenda 24-01-2021 08:00 24-01-2021 09:00 Europe/Paris Dimanche de la Parole

    La Sainte Écriture, Bibliothèque apostolique vaticane.   (BAV, Vat.lat.39, f.67v)   La Congrégation pour le Culte divin rappelle l’importance de la Sainte Écriture Dans une note parue samedi 19 décembre, la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des Sacrements énonce dix points pour mieux mettre en valeur la Parole de Dieu lors des […]

    Cathédrale Toulon
  • Inviter et partager

Paroisse Cathédrale Toulon-Centre

Adresse

55 Place de la Cathédrale, Toulon, France Voir sur la carte

Contact

cathedraletoulon@gmail.com