Film : “La Rébellion cachée”

Ils défient la terreur

La Rébellion cachée, “docufilm” et coulisses de la production à Toulon en juillet !

Fin juillet à l’Espace Saint Paul à Toulon sera projeté non seulement le film mais aussi les « coulisses de la production » commentées par le réalisateur.

Après un tour de France salué par la presse et les spectateurs, la projection revient à Toulon où tout a commencé.

Pas loin de 400 Toulonnais ont apprécié l’étonnante œuvre en mars dernier. Nous réservons la salle pour trois séances cette fois-ci.

A Toulon, à la Salle Saint Paul les hommes et les femmes libres de Vendée brilleront dans La Rébellion cachée. Ambiance assurée !

  • Vendredi 28 juillet à 20h
  • Samedi 29 juillet 20h
  • Dimanche 30 juillet à 15h30

Ce qu’en disent les spectateurs

« Je suis très fière de La Rébellion cachée parce que c’est aussi très beau. Je recherche toujours des réalisations chrétiennes qui soient intelligentes et esthétiques à la fois ». Paula Grimm, directrice musicale. Pasadena, Californie.

« La Rébellion cachée remue. Elle donne un superbe point de référence qui redonne l’espoir. » François Brenneur, Toulon.

« J’ai dévoré ce magnifique documentaire-film. On ne peut pas passer à côté de cette œuvre de vérité. »  Bruno Martin, Ingénieur informatique, Paris

 

Participations suggérées

  • 6 € Adultes, sur ce site (formulaire ci-dessous).
  • 8 € Adultes à l’entrée de la salle le jour de la projection.
  • 4 € Etudiant / collégien / sur ce site et à l’entrée

(Recommandé pour les plus de 10 ans)

Un mouvement et son “docufilm”

L’aventure de La Rébellion cachée, est liée à celle de son producteur et public.

Au départ Daniel Rabourdin est un provençal de famille modeste relativement indifférente à la religion. Il bénéficie de l’enseignement de l’Eglise, se forme aux Scouts d’Europe, étudie à l’IPC et la Sorbonne pour acquérir une maîtrise en philosophie politique. Il apprend ensuite la télévision en Louisiane et à San Francisco. Finalement, il entre à la télévision EWTN de Mère Angelica, une télévision de 500 employés qui couvre de larges pans du globe par satellite. Il y est producteur 18 ans.

Afin de produire avec liberté ce docudrame qui révèle, encourage et propose, il quitte son poste, et se lance dans la production de La Rébellion cachée.

Nouvel angle, nouvelles méthodes

Tandis qu’en France les efforts pour faire reconnaître le génocide des Chrétiens de la Vendée vont bon train, Daniel œuvre à faire connaitre cette histoire à l’international d’abord et par après en France.

Sa communication est originale en ce qu’il communique par réseaux sociaux avec le public et une multitude de petits bienfaiteurs en France et en Amérique ( https://www.facebook.com/tousvendeens ) : “je passe un quart de mon temps à initier le public à l’industrie pour qu’il s’engage avec moi. Si les Chrétiens veulent être présents dans la culture, il faut qu’ils y aillent ensemble.

Récemment, l’intelligentzia s’est mise à dénigrer ce qu’elle appelle le populisme. Pourtant, elle encensait la volonté du peuple depuis un siècle. Pourquoi ? « En fait, je pense qu’elle panique face à des gens qui font aujourd’hui le travail d’information mieux qu’elle.  Et de plus, un peuple qui prend des initiatives va rarement dans la direction souhaitée par l’intelligentzia. Voyez comment des sites sur le web contrecarrent l’information «  objective » des télévisions. En gros, des initiatives comme La Rébellion cachée sont des œuvres populistes dans le meilleurs sens du terme : un producteur et un projet sont adoptés par une population consciente du bien commun pour la réalisation d’une œuvre de mass-média. Elle court-circuite les productions subventionnées qui sont de fait à la solde du pouvoir et cela gêne beaucoup.»

De quoi s’agit-il ?

Le docu-film mène sur les traces de deux époux vendéens entre 1789 et 1794, sous le règne de la Terreur. Tandis que Paris envoie ses généraux « dépopulationner la Vendée », des paysans fidèles à Dieu et à leur terre s’engagent pour défendre clergé et famille. Les 75 minutes de docufiction alternent interventions de spécialistes et scènes d’actions filmés sur les lieux mêmes des évènements, avec la participation d’une association de reconstitution Les Brigands de boccage.

Selon Daniel Rabourdin : « Oui, le film a des scènes de batailles avec 300 figurants. Oui, on y entend 5 historiens de 4 pays différents. Et la musique est à mon avis superbe. Mais il s’y trouve des notes de spiritualité Catholique amenées, c’est peut-être cela le plus important, organiquement par l’histoire.

Nous avons une séquence-beauté autour d’une messe secrète dans les bois, des encouragements de spiritualité glanés dans les lettres du temps. Les spectateurs me disent qu’ils regardent La Rébellion cachée comme un film tout court, comme une histoire contée…»

Un engouement du public

 

En restant en dehors des rails habituels de la distribution, La Rébellion cachée va peut-être réussir à faire aimer les martyrs catholiques à la France mais aussi à l’étranger. C’est d’ailleurs le rouage nouveau, cet international, qui pourrait bouger les choses en France pour faire admettre le génocide Français. Les distributeurs Français et même les médias tels que Famille Chrétienne passent des deuxièmes voir troisièmes commandes.

« Nous parlons aussi avec Netflix qui est à 40 km de chez moi à Pasadena en Californie. En fait, ils vont compter à quel point les Français et les Américains vont venir voir le film dans les paroisses. Les projections sont pour eux un test. Et si ces Netflix ou Amazon mettent en bonne place sur leurs sites le docu-film, imaginez l’ampleur de l’évangélisation… Des millions de spectateurs sur une dizaine d’année… Pour l’instant, en France, c’est bien parti mais il faut continuer jusqu’à Noël. »

« Avec le recul, je me rend compte que l’Eglise est totalement adaptée aux nouvelles méthodes de distribution. Elle doit saisir l’occasion et cet article même, ceux qui le lisent font partie du mouvement. Voici pourquoi… A Hollywood, dans des studios très « cool », j’assiste le soir à des forums de producteurs indépendants, les Indies. Ils échangent sur leurs méthodes de distribution.

A quoi rêvent-ils ? A des clubs répandus à travers le monde et acquis à leurs causes. Et moi je me dis : – nous avons les paroisses ! – Ils rêvent de se rendre dans ces clubs avec leurs projecteurs et grands écrans. Moi je me dis : – nous avons des milliers de salles paroissiales avec moi et mon grand écran sur le toit de ma petite voiture. – Finalement, ils rêvent d’avoir des volontaires pour organiser les projections. Je le vois : – Les dames qui se dévouent à l’Eglise sont les meilleures « évènementielles » pour rassembler 80 personnes autour d’une projection. – Elles et les paroissiens peuvent faire cela avec nous en nous contactant sur http://hiddenrebellion.com/fr/ . Je leur envoies le kit et nous organisons ensemble.»

Etiquettes

Espace Saint-Paul

Adresse

226 Boulevard Georges Richard, Toulon, France Voir sur la carte

Contact

Site du film La Rébellion cachée

Réservations :

  • Utilisez le formulaire et préparez votre paiement pour la séance choisie

  • Préparez votre paiement à l'ordre de "Espace Saint-Paul"

Réservez votre séance et vos places

Avec ce formulaire il est possible de réserver des places pour l'une des projections du film à l'Espace Saint-Paul à Toulon