CHEMIN DE CROIX – CELEBRATION DE LA PASSION-VENERATION DE LA CROIX

Le "supplice honteux" instrument de notre salut.

Vendredi Saint 19 avril

15 h 00 – Chemin de Croix à Notre Dame des Routes

Trahi par son disciple Judas, le Christ est arrêté. Il est accusé de semer le désordre par ses enseignements et surtout d’usurper le titre de Messie, c’est-à-dire de Fils de Dieu envoyé pour sauver les hommes. Interrogé par Ponce Pilate (gouverneur romain de la région), flagellé par les soldats, Il est condamné à être cloué sur une croix – supplice alors réservé aux criminels.

Chargé de la croix, le Christ gravit la colline du Golgotha (littéralement « Mont du crâne », autrement appelé « Calvaire ») et tombe plusieurs fois d’épuisement. Crucifié, Il expire au bout de quelques heures. Descendu de la croix par ses proches, Il est enveloppé dans un linge blanc (le « linceul ») et mis au tombeau.

Il est proposé aux fidèles un chemin de Croix qui suit les étapes de la Passion du Christ. 

 

 

18 h 30 : Célébration de la Passion – Vénération de la Croix,  à Notre Dame des Routes

L’office du Vendredi Saint, appelé « célébration de la Passion du Seigneur », est centré sur la proclamation du récit de la Passion. En ce jour où nous commémorons l’offrande totale du Christ, l’Église ne célèbre pas la messe, mais une nourrissante liturgie de la Parole. Les lectures précédant le récit de la Passion sont celles du Chant du serviteur souffrant (Isaïe 52, 13 – 53, 12) et de la Lettre aux Hébreux sur le caractère sauveur de la mort de Jésus (Hébreux 4, 14-16 ; 5, 7-9).

Entre ces deux lectures, en écho du texte d’Isaïe, le psaume 30 : “Mes jours sont dans ta main : délivre-moi”. Puis se déroule tout le récit de la Passion selon saint Jean (18, 1 – 19, 42), souvent proclamé à plusieurs voix.

Après l’homélie, l’assemblée réunie prend le temps de présenter à Dieu sa prière, en toute confiance, pour l’Église, l’unité des chrétiens, le peuple Juif, ceux qui ne croient pas en Dieu, les pouvoirs publics, l’humanité souffrante. Puis ensuite la démarche de vénération de la croix est proposée à l’assemblée. À l’époque du Christ, la croix évoquait l’horreur et l’humiliation.

On l’appelait “le supplice honteux” et il était défendu de crucifier un citoyen romain. La mort sur la croix était réservée aux esclaves et aux bandits d’origine étrangère.

En faisant de sa mort un geste d’amour “jusqu’au bout”, Jésus en a fait l’instrument de notre salut.

  • Ajouter à mon agenda 19-04-2019 15:00 19-04-2019 20:00 Europe/Paris CHEMIN DE CROIX – CELEBRATION DE LA PASSION-VENERATION DE LA CROIX

    Vendredi Saint 19 avril 15 h 00 – Chemin de Croix à Notre Dame des Routes Trahi par son disciple Judas, le Christ est arrêté. Il est accusé de semer le désordre par ses enseignements et surtout d’usurper le titre de Messie, c’est-à-dire de Fils de Dieu envoyé pour sauver les hommes. Interrogé par Ponce Pilate (gouverneur romain […]

    Notre Dame des routes
  • Inviter et partager

Paroisse Notre Dame des Routes

Adresse

41 Chemin de la Chapelle Notre Dame, 83200 Toulon, France Voir sur la carte

Contact

04 94 09 34 76

ndroutes@sfr.fr