Appel du 15 août en faveur des chrétiens d’Orient15 août à midi sur les parvis du Var : début de la neuvaine

Le 15 août à midi, toutes les cloches des églises du Var sonneront.

Face aux persécutions et massacres dont sont victimes les chrétiens d’Orient, Mgr Dominique Rey, lance un appel à tous les chrétiens de son diocèse.

Le samedi 15 Août à midi, jour de l’Assomption de la Sainte Vierge Marie au ciel, sonneront les cloches de toutes nos églises du Var en signe de solidarité.cloches

Les chrétiens sont appelés à se rassembler sur les parvis (à midi et/ou à l’issu des messes célébrées ce jour là) pour exprimer leur soutien fraternel aux chrétiens d’Orient et prier pour eux.

Le diocèse de Fréjus-Toulon accueille plusieurs familles de réfugiés chrétiens, syriens et irakiens, persécutés dans leur pays pour leur Foi.

En union avec les chrétiens d’Orient

Alors que l’on commémore le centenaire du génocide arménien, les chrétiens du monde entier assistent impuissants à celui des Chrétiens d’Orient.

Comment manifester notre soutien à nos frères d’Orient alors que les chefs d’état  occidentaux  n’ont pas la volonté réelle d’arrêter les massacres, liés par des intérêts diplomatiques et économiques ?

Priere

Il y a bien-sûr le soutien financier, la prière et les rencontres qui se multiplient enfin dans nos

paroisses. Mais, c’est un soutien massif, commun qu’aujourd’hui nous voudrions manifester à nos frères persécutés.

Ce ne sont pas des êtres désincarnés. Ils se trouvent à quelques heures en avion d’ici,dans des pays dévastés . Ils s’appellent  Samir, Sobhi, Tony, Petro, Boutros, Adib, Rima, Macha, Lama, Fadia, Rama . Ceux sont des hommes, des femmes, des enfants, des vieillards. Des visages sur lesquels se lisent l’angoisse, la peur, la tristesse, la confiance, la joie parfois et l’espérance. Des  sanglots infinis et des éclats de rire enfantins. Des êtres meurtris physiquement et moralement. Des êtres infiniment aimés de Dieu.

Il suffirait d’un signe, d’un appel fermement exprimé à tous les hommes de bonne volonté : que le jour de L’Assomption  à midi, en France, les cloches de  toutes nos églises sonnent et que les chrétiens et tous ceux qui le souhaitent se rassemblent sur les parvis pour exprimer leur soutien. Pour la Paix, avec pour seule arme, l’amour  dans nos mains. Quelques minutes de recueillement en silence.

Cela ne demande aucune levée de fonds, ni  préparation matérielle complexe. Juste un acte de volonté .

N’ayez pas peur ! Disait  Saint Jean Paul  II. N’ayons pas peur de manifester ouvertement et dans nos communautés toutes entières rassemblées, notre appartenance à ce même corps de l’Eglise  Universelle. De dire la vérité quant au sort que subissent nos frères martyrisés . La Vérité est porteuse de Paix.

N’attendons pas d’être à notre tour touchés par ce fanatisme religieux, pour prendre conscience  de la  gravité de la situation. Sortons de nos égoïsmes, ouvrons les portes de nos cœurs pour accueillir et porter toutes ces détresses humaines inacceptables.
Qu’en cette Assomption  2015,  nous soyons des véritables témoins du Christ, porteurs de son message de Paix et d’Amour en union  avec l’Eglise persécutée.

Une neuvaine à Notre-Dame qui fait tomber les murs

Cette prière du 15 août peut se poursuivre en neuvaine familiale ou personnelle jusqu’au 23 août pour soutenir les chrétiens souffrants.

Informations pratiques

Lieux : le 15 août, sur tous les parvis du Var à 12h30

Jusqu’au 23 août, neuvaine personnelle

Tous les événements du diocèse