Le Mercredi des Cendres marque le début du Carême. C'est le premier des quarante jours de préparation à Pâques. Il est une invitation à se mettre à la suite du Christ dans la prière, l'aumône et le jeûne, pour être uni à Lui dans sa mission, jusque dans la mort, puis dans la Résurrection.

 

Mercredi des CendresLa cérémonie du Mercredi des cendres est marquée par l’imposition des cendres au cours de la messe : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l’homme, mais aussi de l'espérance en la miséricorde de Dieu.

 

Il accompagne son geste d'un verset de l'Évangile selon Saint Marc (Mc, 1, 15) : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile. » ou bien d'un verset de la Genèse (Gn 3, 19) : « Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière. »

 

Cette cérémonie fut instituée par Grégoire Ier aux alentours de l'an 591. Les cendres sont obtenues en brûlant les rameaux bénis l'année précédente le Dimanche des Rameaux. Les cendres sont elles-mêmes bénites solennellement pendant la célébration.

 

L'Eglise catholique demande aux fidèles l'abstinence et le jeûne le jour du Mercredi des cendres (canons 1249 à 1251 Code de Droit Canonique) sauf cas particuliers (jeunes enfants, personnes malades, personnes âgées, personnes ayant un métier physiquement difficile) et d'en faire une occasion de se rapprocher de Dieu par la prière, et des autres par la charité et l'aumône. Tout cela dans la discrétion et dans la joie.

 

Lectures du mercredi des Cendres

1ère lecture : Appel à la pénitence (Jl 2, 12-18)

Lecture du livre Joël
Parole du Seigneur : « Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! »
Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour, renonçant au châtiment.
Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et vous combler de ses bienfaits : ainsi vous pourrez offrir un sacrifice au Seigneur votre Dieu.
Sonnez de la trompette dans Jérusalem : prescrivez un jeûne sacré, annoncez une solennité, réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte, rassemblez les anciens, réunissez petits enfants et nourrissons ! Que le jeune époux sorte de sa maison, que la jeune mariée quitte sa chambre !
Entre le portail et l’autel, les prêtres, ministres du Seigneur, iront pleurer et diront : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra-t-il qu’on dise : ‘Où donc est leur Dieu ?’ »

Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple.

Psaume : Ps 50, 3-4, 5-6ab, 12-13, 14.17

R/ Pitié, Seigneur, car nous avons péché.

  • Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
    selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
    Lave-moi tout entier de ma faute,
    purifie-moi de mon offense.
  • Oui, je connais mon péché,
    ma faute est toujours devant moi.
    Contre toi, et toi seul, j’ai péché,
    ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.
  • Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
    renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
    Ne me chasse pas loin de ta face,
    ne me reprends pas ton esprit saint.
  • Rends-moi la joie d’être sauvé ;
    que l’esprit généreux me soutienne.
    Seigneur, ouvre mes lèvres,
    et ma bouche annoncera ta louange.

2ème lecture : « Laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2 Co 5, 20-21; 6, 1-2)

Lecture de la seconde lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens
Frères,
nous sommes les ambassadeurs du Christ, et par nous c’est Dieu lui-même qui, en fait, vous adresse un appel. Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu.
Celui qui n’a pas connu le péché, Dieu l’a pour nous identifié au péché des hommes, afin que, grâce à lui, nous soyons identifiés à la justice de Dieu.
Et puisque nous travaillons avec lui, nous vous invitons encore à ne pas laisser sans effet la grâce reçue de Dieu.
Car il dit dans l’Écriture : Au moment favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je suis venu à ton secours. Or, c’est maintenant le moment favorable, c’est maintenant le jour du salut.

Evangile : L’aumône, la prière et le jeûne comme Dieu les aime (Mt 6,1-6.16-18)

Acclamation : Ta Parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance. « Convertissez-vous, dit le Seigneur, car le Royaume des cieux est proche. » Ta Parole, Seigneur, est vérité, et ta loi, délivrance. (Mt 4, 17)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Comme les disciples s’étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait :
« Si vous voulez vivre comme des justes, évitez d’agir devant les hommes pour vous faire remarquer. Autrement, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.
Ainsi, quand tu fais l’aumône, ne fais pas sonner de la trompette devant toi, comme ceux qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que donne ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.

Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra.

Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme ceux qui se donnent en spectacle : ils se composent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.
Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais dans le secret : il te le revaudra. »

Horaires des messes du Mercredi des cendres

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur egliseinfo.catholique.fr

 

Voir l'article sur le Carême

 

  • Ajouter à mon agenda 14-11-2019 05:59 14-11-2019 05:59 Europe/Paris Mercredi des cendres

    Le Mercredi des Cendres marque le début du Carême. C’est le premier des quarante jours de préparation à Pâques. Il est une invitation à se mettre à la suite du Christ dans la prière, l’aumône et le jeûne, pour être uni à Lui dans sa mission, jusque dans la mort, puis dans la Résurrection.   […]

    Var
  • Inviter et partager

Informations Pratiques